Système de récupération d'énergie au freinage

/media/filer_public/2015/03/19/overview_02_248x140.jpg
/media/filer_public/2015/04/02/overview_01_623x350.jpg

Le système de récupération d'énergie au freinage à technologie radar assure une récupération d'énergie plus efficace en adaptant l'intensité de la récupération aux conditions de circulation en présence. 

La récupération convertit l'énergie cinétique en énergie électrique lors des décélérations et accroît l'autonomie du véhicule. Le système de récupération d'énergie au freinage à technologie radar utilise les données de certains systèmes d'aide à la conduite et aide le conducteur à réguler sa distance et sa vitesse.

1

Plus d'autonomie, plus de confort.

Média

Fermer

Informations détaillées

/media/filer_public/2015/03/19/additional-info_748x421.jpg

Des modifications ont pu intervenir depuis la production des photos et des vidéos.

Le terme « récupération » désigne la récupération d'énergie lors des décélérations du véhicule. Elle s'appuie sur un moteur asynchrone qui peut être utilisé de manière réversible : soit comme moteur, soit comme générateur.

Lors des décélérations par relâchement de la pédale d'accélérateur et lors des freinages, de l'énergie électrique est récupérée et utilisée pour recharger la batterie haute tension. Le système de récupération d'énergie au freinage à technologie radar gère la récupération d'énergie de manière particulièrement efficace : en fonction des conditions de circulation détectées, il renforce et allonge la récupération ou passe en « mode croisière » très économe en énergie de façon entièrement automatique. Par ailleurs, il aide le conducteur à réguler sa distance et sa vitesse.

Si les capteurs radar de COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS détectent un véhicule lent ou en décélération devant le véhicule personnel, le système de récupération d'énergie au freinage à technologie radar augmente le couple de récupération afin de réduire la vitesse. Si aucun véhicule n'est détecté ou si un véhicule lointain ou en accélération est détecté, le véhicule passe en « mode croisière » très économe en énergie sans aucune récupération. Cela est particulièrement judicieux en ville et sur les voies rapides légèrement en pente. A la différence de ce qui se passe avec une régulation de distance automatique, ici, le véhicule ne peut pas être accéléré de manière active et ne peut maintenir la distance que de façon limitée : le système ne fonctionne que si ni la pédale d'accélérateur ni la pédale de frein n'est actionnée.

En descente, en présence d'une forte déclivité, une augmentation de la récupération limite l'accélération. Cela a un effet comparable à un rétrogradage.

Si l'assistant de signalisation routière détecte une limitation de vitesse, le système augmente le couple de récupération afin que le véhicule soit ralenti en conséquence.

Si le conducteur souhaite décider lui-même de l'intensité de la récupération, il peut passer en mode manuel par le biais des palettes de changement de rapport au volant. Il a alors le choix entre quatre niveaux de récupération qui vont du « mode croisière » à une récupération élevée avec une loi d'accélération sportive :

  • D+ : mode croisière, pas de récupération
  • D : récupération modérée
  • D- : récupération élevée
  • DAuto : récupération en fonction des conditions de circulation

En tirant brièvement la palette de changement de rapport au volant située du côté gauche ou du côté droit, le conducteur peut augmenter ou diminuer la récupération. Le niveau sélectionné est affiché sur le visuel multifonction. Le retour à la récupération d’énergie assistée par capteurs radar (DAuto) s'effectue en tirant longuement l'une des palettes de changement de rapport au volant. Pour des raisons de confort, l'intensité de la récupération est plafonnée.

1

Disponibilité

Thèmes apparentés