Assistant de vision de nuit

/media/technologies/night_view/intro_module/de/image_2.jpg
/media/technologies/night_view/intro_module/de/image_1.jpg
L’assistant de vision de nuit utilise une caméra infrarouge pour afficher plus clairement le tracé de la route sur le visuel du combiné d’instruments. Il offre donc un surcroît de sécurité lors des trajets de nuit.

Le troisième œil.

Média

Fermer

Informations détaillées

/media/technologies/night_view/additional_information_module/de/image_1.jpg

Des modifications ont pu intervenir depuis la production des photos et des vidéos.

De nuit, sur des routes mal ou pas du tout éclairées, le conducteur repère les obstacles au dernier moment. L’assistant de vision de nuit des modèles Mercedes-Benz Classe S et CL améliore sa perception de l’environnement.

Une caméra infrarouge filme la chaussée comme si les feux de route étaient allumés, sans éblouir les véhicules roulant en sens inverse.

Lorsque l’assistant de vision de nuit est activé, l’image enregistrée remplace l’affichage standard du compteur de vitesse, qui apparaît alors sous la forme d’un barregraphe horizontal dans la partie inférieure du combiné d’instruments.

Ce qui était jusqu’alors dans l’obscurité apparaît dans le champ de vision du conducteur par simple pression d’une touche. L’image vidéo qui s’affiche sur le visuel TFT de 8 pouces aide ce dernier à détecter à temps les objets « chauds » (personnes ou animaux) ou « froids » (pierres, etc.), ou encore un chargement perdu par un véhicule, et à réagir en conséquence. Un avantage par rapport aux systèmes classiques qui ne détectent pas les objets « froids ».

La portée des projecteurs infrarouges situés à droite et à gauche de la grille de calandre est identique à celle des projecteurs bi-xénon en mode feux de route, tout en présentant l’avantage de ne pas éblouir les autres usagers de la route puisque la lumière infrarouge est invisible pour l’œil humain. La caméra infrarouge placée derrière le pare-brise enregistre le trafic en amont et le restitue sur le visuel multifonctions. Elle « voit » ce qui échappe à l’œil du conducteur et lui renvoie l’image du trafic dans son champ de vision direct. Cette image en niveaux de gris correspond au champ de vision du conducteur à travers le pare-brise lorsque les feux de route sont allumés.

Le conducteur voit clairement le trafic en amont, les autres usagers de la route et les éventuels obstacles sur une très longue distance et peut ainsi détecter les situations critiques et réagir plus rapidement en cas de danger. Avec une portée supérieure à 150 m, la lumière infrarouge offre une visibilité près de deux fois supérieure à celle fournie, par exemple, par les feux de croisement des projecteurs bi-xénon. La conduite de nuit devient beaucoup plus sûre.

1

Disponibilité

Thèmes apparentés