Mercedes-Benz Intelligent Drive

Intelligent Light System

/media/technologies/ils/intro_module/de/image_2.jpg
/media/technologies/ils/intro_module/de/image_1.jpg
Les projecteurs adaptatifs disposent de cinq fonctions d’éclairage pour s’adapter automatiquement aux conditions météorologiques, de luminosité et de circulation. La visibilité ainsi renforcée améliore la sécurité.
Disponible en option, l’Intelligent Light System de Mercedes-Benz se compose de projecteurs adaptatifs capables de s’adapter automatiquement à la météo et aux conditions de marche et de luminosité. Il améliore la visibilité en cas d’intempéries ou en conduite de nuit ou à la tombée de la nuit, garantissant ainsi une plus grande sécurité. Les projecteurs à commande variable de l’Intelligent Light System disposent de cinq fonctions : la position « routes secondaires » et la position « autoroute » avec déclenchement en deux temps, toutes deux couplées aux projecteurs bi-xénon, ainsi que l’éclairage antibrouillard optimisé, l’éclairage actif dans les virages et l’éclairage adaptatif.
1

Les phares intelligents.

Média

Fermer

Informations détaillées

/media/technologies/ils/additional_information_module/de/image_1.jpg

Des modifications ont pu intervenir depuis la production des photos et des vidéos.

A la mi-2006, Mercedes-Benz a présenté l’Intelligent Light System en exclusivité mondiale sur la Classe E.

Ce nouveau système d’éclairage dispose de cinq fonctions d’éclairage parfaitement adaptées aux différentes situations de conduite et météorologiques et offrant au conducteur un avantage certain en termes de sécurité de perception, ce qui contribue de manière décisive à éviter les accidents et à réduire les risques de collision de nuit. L’Intelligent Light System est associé aux projecteurs bi-xénon optionnels et constitue, avec ses cinq fonctions, le système d’éclairage le plus performant actuellement.

Technique : cylindres pivotants intégrés dans les modules bi-xénon
Les deux modules bi-xénon pivotant de façon latérale et intégrés dans les blocs optiques principaux de la Classe E forment la base de l’Intelligent Light System. Ils fonctionnent toujours selon le principe de projection, qui concentre la lumière dans une optique lenticulaire. Pour ces nouveaux projecteurs adaptatifs, la lumière doit toutefois être dirigée avec précision pour obtenir les répartitions voulues ; sur la Classe E, cette fonction est assurée par un cylindre pivotant doté d’un moteur électrique et influant sur le trajet du faisceau lumineux. Les différentes fonctions d’éclairage sont ainsi réglées grâce aux positions de cylindre calculées et programmées avec précision – y compris en cas de conduite à gauche.

Les cinq fonctions d’éclairage sont les suivantes :

- Avec un faisceau plus lumineux et plus large, l’éclairage sur routes secondaires remplace les feux de croisement classiques
- L’éclairage sur autoroute déclenché en deux temps offre au conducteur un gain de visibilité pouvant atteindre 60 %
- Grâce à l’éclairage antibrouillard optimisé, les projecteurs antibrouillards diffusent leur lumière plus largement et de façon à mieux éclairer les côtés de la chaussée
- La fonction d’éclairage antibrouillard optimisé s’active automatiquement lorsque le conducteur actionne le feu antibrouillard arrière à une vitesse de 70 km/h maxi
- Au-delà de 100 km/h, l’éclairage antibrouillard optimisé est automatiquement désactivé

L’éclairage adaptatif a fait son apparition en 2004 sur les modèles Mercedes Classe C, CLS et SLK. Sur la Classe E, ce dispositif fait partie depuis mi-2006 des fonctions d’éclairage de l’Intelligent Light System. En liaison avec les projecteurs bi-xénon et les antibrouillards intégrés au pare-chocs, il augmente la sécurité aux intersections et dans les virages serrés. L’éclairage adaptatif est automatiquement activé dès que le conducteur actionne le clignotant ou braque le volant si les projecteurs principaux sont allumés et que le véhicule roule à moins de 40 km/h. Les feux de croisement et les antibrouillards éclairent alors les côtés de la route jusqu’à 30 m devant le véhicule selon un angle pouvant atteindre 65°. Par ailleurs, l’éclairage adaptatif est également activé dans les virages pris à une allure modérée inférieure à 40 km/h, afin que l’automobiliste puisse mieux discerner le tracé de la courbe.

Proposé pour la première fois par Mercedes-Benz début 2003 sur la Classe E, l’éclairage actif dans les virages permet d’obtenir un gain de visibilité dans les courbes pouvant atteindre 90 %. Autrement dit, dans un virage ample de 190 mètres de rayon, l’automobiliste bénéficie grâce à ce système d’une visibilité accrue de 25 mètres par rapport aux feux de croisement conventionnels. Cette fonction d’éclairage est disponible aussi bien en mode feux de croisement que feux de route. Le calculateur électronique de l’éclairage actif dans les virages est intégré dans le réseau de données de la Classe E, et reçoit donc en permanence des informations actuelles sur l’angle de braquage, la vitesse d’embardée et la vitesse du véhicule. C’est ainsi que les modules bi-xénon peuvent suivre les mouvements de braquage de l’automobiliste et pivoter sur le côté en quelques fractions de seconde lorsque le véhicule s’engage dans un virage. Mercedes-Benz a encore perfectionné la technologie de l’éclairage actif dans les virages, qui offre depuis la mi-2006 des phares capables de pivoter sur un angle maximal de 15° dans les virages, soit 3° de plus que les systèmes conventionnels. Avantage : les virages serrés sont encore mieux éclairés.
L’Intelligent Light System optionnel comprend également le nouvel assistant de feux de route.

1

Disponibilité

Thèmes apparentés