Capot moteur actif

/media/technologies/active_hood/intro_module/de/image_2.jpg
/media/technologies/active_hood/intro_module/de/image_1.jpg
En cas d’accident, le capot moteur actif se relève en quelques fractions de seconde côté pare-brise afin d’offrir une zone de déformation plus importante, réduisant ainsi considérablement le risque de blessure pour les piétons.
Le nouveau capot moteur actif améliore la protection des piétons : en cas d’accident, le capot moteur actif se relève en quelques millièmes de seconde de 50 mm côté pare-brise grâce à un système de ressorts, afin d’offrir une zone de déformation plus importante. Ce dispositif réversible peut être remis en place manuellement. Les surfaces lisses de la carrosserie, les pare-chocs à absorption d’énergie, les poignées de porte affleurantes, le pare-brise en verre feuilleté, les rétroviseurs extérieurs rabattables et les essuie-glaces partiellement masqués par le rebord du capot sont autant d’éléments caractéristiques des Mercedes-Benz depuis de nombreuses années, et participent également à la protection des piétons. Sur tous les modèles Mercedes-Benz de dernière génération, le pare-chocs avant présente par ailleurs un minidéflecteur rembourré ; il est ainsi en mesure de soutenir les piétons de façon précoce et homogène en cas de choc. Le capot moteur actif de conception nouvelle, dont le soulèvement ménage une zone de déformation plus importante et réduit significativement le risque de blessure des piétons, constitue une mesure de protection supplémentaire. Le capot moteur actif fait appel à trois capteurs de collision implantés dans la partie avant de la voiture, ainsi qu’à des charnières spécifiques précontraintes et bloquées par de puissants ressorts. En cas de choc avec un piéton, les capteurs informent le calculateur électronique qui active instantanément deux électroaimants situés dans les charnières. Ceux-ci dégagent le mécanisme de blocage, de sorte que la partie arrière du capot, côté pare-brise, se soulève de 50 mm en quelques fractions de seconde sous la force des ressorts. Le rehaussement des contours extérieurs des berlines et l’implantation plus basse du moteur, du dôme de suspension, des réservoirs et des calculateurs a permis d’agrandir la zone de déformation ménagée entre le capot et les organes situés dessous.
1

Protection des piétons en cas d’accident.

Disponibilité

Thèmes apparentés